En Bretagne, pleut-il que sur les cons?

Les clichés ont la peau dure et particulièrement avec la météo en Bretagne. Après de multiples réflexions sur la pluie dans ma région de la part de mes amis, de mes collègues et des twittos, j’ai décidé de prouver par a + b qu’il ne pleut pas plus que dans d’autres régions. Si la météo est parfois dure, c’est que la terre bretonne n’est pas faite pour les amateurs de beurre doux!

Chaque année, en été, les petites phrases vont bon train: « Tiens, il pleut encore en Bretagne », « Prévoyez vos bottes et votre ciré », « C’est beau la Bretagne mais il n’y fait jamais beau » et j’en passe… Depuis la démocratisation du tourisme dans les années 30, sa réputation d’être une région pluvieuse est bien ancrée dans l’esprit des français. Pourtant, entre les années 1860 et 1930, on venait surtout en Bretagne pour son exotisme et son climat océanique, particulièrement doux en toute saison. Je ne vous cache pas que l’été 2012 ne restera pas dans les annales (températures inférieures aux normales et de fortes précipitations) en Bretagne mais pas plus qu’ailleurs.

Pas si humide…

La Bretagne se place 14e dans le classement des régions les plus humides en 2011. C’est le Languedoc-Roussillon, la Franche-Comté et le Rhône-Alpes qui sont en pôle position pour l’an dernier! Le Finistère est le département où il pleut le plus en Bretagne, mais il est seulement 20e dans le classement général des départements les plus humides. Brest et Biarritz sont réputées pour être les villes les plus pluvieuses de France (d’où le cliché: la Bretagne = la pluie). Je ne vous cache pas que le Morbihan se classe 3e dans les régions les plus ventées de France.

La digue du Sillon sous le soleil. Saint-Malo, réputée pour avoir les plus grandes marées d’Europe! Copyright @melusineaparis

Une région exposée

La Bretagne est une presqu’île, forcément exposée aux tempêtes, aux précipitations, aux rafales de vent… Nous avons aussi les plus grandes marées d’Europe (avec le plus fort coefficient)! C’est ce qui fait aussi notre force et notre caractère. Je ne parle même pas de la Manche, des courants, de la houle, des perturbations venues de l’Atlantique…

Avec une longueur de côte de 1250 kilomètres (soit près de 22% du littoral français), le Finistère a un climat doux et … pluvieux! Fait-il plusieurs fois par jour beau en Bretagne? Oui cela arrive, parce que les vents de Noroît et de Suroît amènent ou chassent la pluie continuellement.

Pointe de Pen-Hir. Copyright @nbrossault

Brest n’est pas toute la Bretagne

Certes, Brest est pluvieuse, mais Brest n’est pas représentative de la météo bretonne. J’adore Brest qui est une ville authentique, avec de vrais marins, où la pluie lui donne cette force maritime supplémentaire. Hormis les tempêtes, on y parle plus de crachin que de véritables saucées. En ayant assistée aux Tonnerres de Brest cette année, je vous garantis que les quelques gouttes de pluie n’ont pas gâché le spectacle. « Qu’elle est belle ma Bretagne quand il pleut », comme le chantait justement Jean-Michel Caradec.

Tonnerres de Brest 2012. Copyright @nbrossault

Il pleut sur tout le monde mais pas plus en Bretagne

En cas de tempête, la Bretagne est l’une des premières régions évoquées dans les bulletins météo ; puisqu’on est la plus à l’ouest et donc la première à la subir. Les bretons aiment cette citation pour faire taire les mauvaises langues: « En Bretagne, il ne pleut que sur les cons! ». On a la chance d’avoir des hivers particulièrement doux et d’avoir le fameux Gulf Stream, arrêtons de dire que « La Bretagne est une région pluvieuse » car c’est faux, demandez un peu aux habitants du Gard et des Pyrénées-Atlantiques…

Moyenne annuelle des précipitations entre 1981 et 2010. Source Météo France.

A savoir: Aurillac dans le Cantal et Cherbourg en Normandie sont réputées pour leur fabrication de parapluies. Le fameux ciré jaune trouve ses origines à Concarneau et a été fabriqué par Guy Cotten (originaire de Saint-Yvi dans le Finistère) pour améliorer le confort des marins (pas des parisiens!).

Bonus pour les parisiens: le ciré jaune, la marinière et les bottes ne sont vraiment pas nécessaires si vous venez en Bretagne. 1, vous n’êtes ni pêcheurs ni marin, et 2 on vous repère trop facilement! 😉

Mélusine à Paris

Une bretonne à Paris

6 commentaires

  1. Hihi très bon article ! Par contre, je ne suivrai pas tes conseils, bottes et ciré sont mes alliés 😉
    Tu dis : « La Bretagne est une presqu’île », t’es sûre ? Une île aussi pendant que tu y est 😉 Non sans déconner, il ne me semble pas que la Bretagne soit reliée à la terre par un isthme.

  2. Pingback :Mélusine @ Paris | La Bretagne en hiver : 10 idées originales à faire ! #1

  3. Pingback :Mélusine @ Paris | La Bretagne en hiver : 10 idées originales à faire #2

  4. Pingback :C'est quoi se sentir breton ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *